Bonne Sainte Cécile à tous !

 
 
 
Bonjour à tous, notre ami Raymond vend ses instruments de musique, si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à l'appeler
au 06 81 59 15 27, c'est Françoise sa compagne qui vous répondra, attention, ça part très vite.
 
Chers Amis,
 
Que le temps passe vite depuis que la COVID-19 nous sépare, nous arrivons doucement sur la fin de l'année et ce virus ne nous a laissé qu'un bref répit cet été, la deuxième vague nous envahit sans que nous puissions vraiment réagir, sauf à respecter les gestes barrières et distanciations nécessaires.
 
Peu de place donc à la vie amicale, peu de place pour les loisirs et la culture dans ce contexte qu'aucun d'entre nous n'a pu connaitre précédemment.
 
Alors évidement compliqué de rester en contact, de rester soudé de se donner des nouvelles, même si je sais, à quel point vous êtes attaché à la rencontre et à la fraternité.
 
Maurice nous a adressé un sondage de participation à la répétition générale prévue en novembre, nous saurons dans les prochains jours si c'est tenable ou pas, tout évolue très vite dans un contexte incertain.
 
Je réitère aujourd'hui mes propos sur les difficultés que vous pourriez rencontrer en raison de cette crise sanitaire, l'amicale sera à vos côtés donc n’hésitez pas à vous signaler.
 
Je vous invite à m'envoyer vos nouvelles, me dire comment vous allez et je publierai à l'ensemble afin de rester en contact autant que faire ce peu.
Voilà Chers amis ! quelques mots, quelques pensées amicales, restons soudés c'est ainsi que nous nous en sortirons, l'heure est à la prudence sanitaire, l'heure est à la bienveillance et à la vigilance.
 
Amicalement,
 
Réponses:
 
Patrick FAUCHECOURT : Bonjour Julien. Bien reçu le message. Oui c'est dur de ne pas pouvoir participer à nos manifestations. Mais c'est ainsi. Patience patience.  Pour moi et Joël MORIN. Ça va. Bonne journée et à bientôt de se retrouver.
 
Rodolphe SONNET: Voilà de bonnes nouvelles dans un contexte où l on risque de nouveau un confinement voire en attendant d autres restrictions !
En vacances à la maison avec Nadine cette semaine
Cueilleurs de champignons 🍄... chanterelles en tube, cèpes et pieds de mouton 🐑... 
4 kg au congel pour les temps difficiles !!! 
 
Corinne ANDRE: Bonjour Julien 
Quel beau message digne d’un président ! 
Oui restons soudés et attention surtout aux gestes barrières car ça va très vite ....
Au taf de nouveau des cas .
Nous allons tous les 2 très bien jusqu’à présent .
Fais attention à toi . 
Bien amicalement et nous espérons au 7 novembre ! 
Bise
Corine et François 
 

Jean Jacques SARAZIN: Merci pour ce message, de bonnes nouvelles dans des conditions qui ne sont favorable à personne font toujours plaisir.

Pour Joëlle et Moi, les occupations ne manquent pas, (merci la campagne), notre santé pour l’instant est au beau fixe, quoi demander de plus.

En espérant retrouver une grande partie de participants de notre ensemble musical, à la répétition du 7 novembre et voir plus.

Dans l’attente restons prudents, en prenant soin de nous, nous prenons soin des autres

Tendresse à bientôt. Jean-Jacques, Joëlle.

 

Mado Dédé : Bonjour à tous
Chez nous tout va bien
On fait tout ce qu'il faut pour se préserver du virus
Ont espèrent vous revoir tous bientôt
Amicalement
Mado Dédé

 
 
 
 
 
 

 

Le bal improvisé du centenaire de l’armistice

Une météo clémente a permis de célébrer la commémoration exceptionnelle de l’armistice. Un grand nombre de Clouangeois ont envahi les places de la Poste et de la Mairie où le 18e régiment de Transmission d’Epinal a improvisé un bal populaire. Le public a repris en cœur plusieurs chansons de l’époque comme La Madelon, si chère aux Poilus. Les élèves de l’école élémentaire du Grand-Ban et les membres du conseil municipal des jeunes se sont associés au défilé à travers le centre- ville, Jusqu’au monument aux morts.

 

 

La Saint-Nicolas se fera finalement  sans cortège le 5 décembre à Epinal 

 

Jusqu’à il y a peu encore, on envisageait de proposer une Saint-Nicolas proche de la normale le samedi 5 décembre à Epinal. Une Cité des Images où le cortège est l’un des plus imposants de Lorraine depuis des lustres. Pour cette édition 2020, on prévoyait un défilé de 60 éléments dont une trentaine de chars sur un parcours de prés de trois kilomètres dans les rues de la ville.

Mais finalement, ce défilé magique auquel assistent bon an mal an quelque 30 000 personnes n’auras pas lieu. Si aujourd’hui un maintien aurait pu être envisageable en travaillant étroitement un protocole sanitaire avec la préfecture, rien ne dit qu’il en sera de même dans 2 mois.

Connaissant le travail de préparation que cette énorme manifestation représente (notamment pour les associations qui créent des chars souvent bluffant), les membres de la société des fêtes d’Epinal, association organisatrice, viennent de décider unanimement qu’il était plus sage d’annuler le cortège pour cette année.

Une sage décision pour le Maire d’Epinal Patrick Nardin. Un « plan B », une formule de remplacement, est à l’étude pour que ce jour-là, le saint patron des Lorrains soit tout de même célébré. Quant aux autres manifestations mise traditionnellement par la municipalité en décembre, comme les marchés de Noël, elles sont toujours d’actualité.

Texte : Vosges Matin, photo : Les Grognards.

 

Répétitions générales.

Il est apparu que les répétitions générales pourraient reprendre dans des conditions différentes à celles, qui, jusqu'à présent étaient la régle. 

Compte tenu des restrictions sanitaires imposées, principalement le nombre de personnes qui peuvent être présentes dans une salle (20 à 25 musiciens au plus pour ce qui nous concerne), les mesures suivantes seront appliquées : 

- des répétitions par pupitre seront effectuées chaque samedi du mois de septembre à compter du 12 septembre 2020  (note du rédacteur : en vous munissant de votre code,voir dates à retenir).

- compte tenu de la situation sanitaire (Covid 19) les mesures de prévention, telles que "port du masque" jusqu'à la mise en place à son poste du musicien, devront être scrupuleusement respectées. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition aux deux entrées de la salle de musique. Les distances de sécurité (1.50m entre musicien) seront appliquées. Les déplacements à l'intérieur de la salle devront être proscrits sauf urgence et, dans ce cas, le masque devra être obligatoirement porté.

- Les repas ne pourront être assurés (possibilité d'emporter son casse croute et sa boisson, et de prendre le repas sur place, après la répétition). 

 

Thierry Fremiot, ripeur :

« J’ai répondu que je travaillais »

Joint par téléphone ce lundi en fin de matinée, Thierry Fremiot s’apprêtait à grimper dans un train, à Charmes (88), pour arriver à Paris en début d’après-midi. Chauffeur-ripeur au Sicovad (syndicat intercommunal de collecte et de valorisations des déchets), il était encore étonné de cette invitation reçue pour suivre les cérémonies du 14 juillet depuis la place de la Concorde à Paris. « C’est la préfecture qui m’a contacté. La personne m’a dit qu’elle m’appelait à propos de mon déplacement à Paris. Je ne comprenais pas, je n’étais pas au courant. J’ai répondu que je travaillais ! » Originaire de Vincey, âgé de 56 ans, il a alors, à son tour, contacté son directeur. Lequel, après renseignement, lui a confirmé qu’il représentait le Sicovad à Paris dans l’une des tribunes des hôtes du Président et de son épouse. « Oui, j’ai reçu un courrier officiel qui dit que le Président de la République et Mme Brigitte Macron me prient de bien vouloir assister à la cérémonie ! » Une grande première pour celui qui, titulaire de son poste de ripeur, est également chauffeur, selon les absences et besoins. « Ça ne fait que 3 ans et demi que je travaille au Sicovad et je me demande encore pourquoi et comment j’ai pu être retenu. » Le mystère demeure pour celui qui, courrier en poche, sait que, sur place, il devra suivre les repères et bus floqués de vert qui le conduiront à sa tribune. « C’est un peu stressant, mais ça devrait être sympa. » Un moment mémorable pour celui qui doit assister au défilé dans son intégralité. Il devrait sans doute en parler quand il prendra sa place, derrière le camion aux couleurs du Sicovad, sur la tournée qu’il assure de Charmes au Val d’Ajol en passant par Remiremont, Archettes, Docelles, Bruyères, Uzemain…Et sur laquelle il a tenu à être présent durant toute la période de confinement.

Vosges matin du 14 juillet 2020.

Nous Contacter

LES GROGNARDS

17, Rue du Champbeauvert

88000 EPINAL

secretaire@lesgrognards.fr

Recevoir la Newsletter

Partage Facebook

Traduction

French English German Italian Spanish

Suivez-nous sur Facebook

face book